Blog du Comité de Mobilisation des Elèves du Lycée Bristol.

02 avril 2008

Communiqué du Comité de Mobilisation

Bonjour,
Le Comité de Mobilisation tient à apporter quelques corrections mais aussi des réponses à l'article publié ce mercredi 2 avril dans Nice-Matin.
Nous tenions tout d'abord à exprimer notre incompréhension face à la non-publication des chiffres donnés par le Comité de Mobilisation au sujet de la manifestation d'hier.
Nice-Matin parle de 900 manifestants, or ces chiffres sont même en deça des estimations policières, qui situent la mobilisation aux alentours de 1000 manifestants. Nous rappellons que, selon nos chiffres, nous étions plus de 1200 lycéens dans les rues de Cannes. Ces chiffres ne nous semblent pas délirants et méritent au moins une publication.
Ensuite, au sujet des revendications exprimées, seule la revendication qui concerne les suppressions de postes a été citée dans l'article, alors que les autres revendications justifiaient la mobilisation forte des lycées Carnot et les Coteaux notamment.
Nous rappellons que nos revendications, au-delà des suppressions de postes, concernent :
-Le retrait de la loi Pécresse d'autonomie des universités
-Le retrait de la réforme du bac pro
-Des garanties sur la sauvegarde des options artistiques
Nous tenons également à préciser, que, si les suppressions que nous dénonçons ne seront effectives que dans 2 des 4 lycées mobilisés sur Cannes, il est évident que les autres lycées cannois seront touchés par les 80000 suppressions de postes sur 5 ans au niveau national.
Au delà de petites imprécisions sur l'organisation et le trajet de la manifestation, nous tenions à apporter deux réponses aux propos des proviseurs des lycées Bristol et Ferry.
En effet, Mr Maurizi, proviseur du lycée Bristol, a affirmé la chose suivante :
"Mais il n'y aura aucune suppression d'option ou de discipline. Les professeurs en place devront faire plus d'heures supplémentaires."
Si le droit de réserve n'est pas ici outrepassé, il est toutefois surprenant que Mr Maurizi prenne les devants en parlant de suppressions d'options, ce que nous n'avions pas évoqué dans l'immédiat, même si c'est à terme un sujet d'inquiétude pour les lycéens des options arts du lycée Bristol.
Nous sommes toutefois en accord avec le constat sur les heures supplémentaires, et c'est bien là le problême le plus immédiat. Les professeurs qui font plus d'heures n'auront-ils pas plus de difficultés à apporter un enseignement de qualité, dans la mesure ou un professeur travaille déjà 40h par semaine ?* Quant aux options, il est évident que celles-ci sont menacées d'abord par les suppressions de postes dans les 5 années à venir, ensuite par la réforme prochaine du baccalauréat, qui s'annonce déjà comme la mesure la plus catastrophique concernant les lycées depuis un bon nombre d'années. Nous nous déclarons toutefois satisfaits de la bonne tenue du blocage d'hier, qui tient notamment à une retenue bienvenue de la part de l'administration du lycée.
Les propos du proviseur adjoint du lycée Jules-Ferry, Mr François, méritent également une réponse :
"[Les suppressions de postes] correspondent à des filières moins fréquentées. Il y avait un sureffectif de professeurs. Par contre, ce que nous déplorons, c'est un manque de dotation d'heures pour le soutien scolaire."
Si les suppressions de postes correspondaient à un "sureffectif", pourquoi ne pas profiter de la baisse de la démographie chez les lycéens pour permettre un meilleur suivi, un meilleur, par exemple, "soutien scolaire" ?
Nous savons que les classes sont souvent surchargées, et l'existence d'un sureffectif chez les professeurs peut permettre la mise en place d'heures en demi-groupe et d'heures de soutien scolaire, qui semblent manquer au proviseur-adjoint dans la DHG (Dotation Horaire Globale) annuelle.
Il est évident que le manque de réponse du rectorat et la fermeté ministérielle appellent à une mobilisation plus forte et surtout plus large. Une réunion du Comité de Mobilisation doit se tenir au cours de la journée de mercredi, nous y déciderons d'une nouvelle action pour les lycéens cannois avant le début des vacances de pâques, dans un souçi de mobilisation cohérente, permettant de faire pression sur le rectorat et les ministères concernés par nos revendications.

Le 02/04/2008 à Cannes (06)

P.S. : Suite à la publication dans le "journal" Paris-Match d'un article sur la mobilisation lycéenne, nous exprimons notre désaccord face à ce que nous estimons être une manipulation des chiffres. En effet, nous avons pu lire que nous étions...500 lycéens à la manifestation, alors que les chiffres de la police étaient déjà de 1000 manifestants et que les notres dépassaient facilement les 1200 ! Cette désinformation est indigne de toute prétention journalistique mais ne nous parait pas surprenante de la part d'un magazine qui ne cache pas ses sympathies vis-à-vis du pouvoir en place.

Posté par pogopogo0621 à 08:55 - Commentaires [3] - Permalien [#]

28 mars 2008

CR mobilisation des lycées de Cannes

Compte-rendu de la manifestation sauvage des lycéens de Cannes contre :

-Les suppressions de postes dans l'éducation

-La loi Pécresse

-La réforme du bac pro

Cette journée de vendredi commence par un rassemblement/AG (on va dire plus rassemblement qu'AG) devant le lycée Bristol de Cannes, jusque là seul mobilisé sur la ville. Ce rendez-vous, déjà prévu par le Comité de mobilisation des élèves du lycée Bristol, a rassemblé environ 100 élèves. Après un rapide exposé des revendications du mouvement lycéen, un vote à main levé est effectué sur l'organisation d'une grève Mardi 1er Avril. Une fois "l'AG" terminée, il est décidé de façon un peu rapide de se rendre jusqu'au lycée Carnot en bloquant la circulation sur le boulevard du même nom. Cette option, devant la menace d'une intervention policière violente, est abandonnée au profit de la formation d'un cortège vers le lycée Jules Ferry. Devant le lycée Ferry, les élèves du lycée Bristol sont rejoints par une cinquantaine d'élèves de Ferry qui ont réussi à enjamber un portail situé derrière le lycée (alors que le portail principal était bloqué par...l'administration !). Afin de ne pas risquer une dispersion de l'embryon de cortège déjà formé, ce qui commence à être une manifestation se dirige vers le lycée Carnot. Même situation que devant Ferry : le portail est fermé et le restera. Mais, comme à Ferry, environ 100 à 200 élèves parviennent à sortir par l'arrière du lycée, tandis que d'autres élèves de Bristol et Ferry viennent, attirés par les nombreux SMS envoyés par les manifestants aux élèves en cours. Le cortège se dirige ensuite vers le lycée pro des Coteaux, devant lequel sont massés près de 300 élèves. La manifestation d'environ 700 lycéens se dirige ensuite vers la mairie, devant laquelle elle se dispersera.

Prochain rendez-vous mardi...mais chut, c'est une surprise !

Ce CR a été rédigé par des membres du Comité de mobilisation des élèves du lycée Bristol

Posté par pogopogo0621 à 16:12 - Commentaires [11] - Permalien [#]

22 mars 2008

Bristol en lutte !

Le mardi 18 mars a été la première grande journée de mobilisation unitaire dans l’éducation contre les suppressions de postes. A cette occasion, une action a été organisée conjointement par les professeurs et les élèves du lycée Bristol. Nous étions 150 à l’Assemblée Générale durant laquelle nous avons exposé une situation problématique : la suppression de 5 postes d’enseignant sur le lycée Bristol.

Malgré le caractère improvisé de cette mobilisation naissante, 60 élèves et professeurs du lycée Bristol ont été présents aux côtés des 1500 manifestants niçois.

Nous avons décidé, afin de continuer la lutte, de fonder un comité de mobilisation des élèves du lycée Bristol.

Nos deux premières réunions, jeudi 20 mars et mardi 25 mars, ont permis d’organiser, autour d’un noyau dur d’une trentaine d’élèves, la suite de la mobilisation.

 Nous annonçons la tenue régulière d’Assemblées Générales décisionnelles, devant le lycée, jusqu’à ce que les 5 postes nous soient rendus. La prochaine assemblée aura lieu devant le lycée, Vendredi 28 mars. Nous prendrons alors des décisions sur la forme que prendra la mobilisation et la liste exacte de nos revendications.

 LES DECISIONS SE PRENDRONT AVEC VOUS. VOTRE PRESENCE EST ESSENTIELLE !


logo

 

 

 

 Cet appel provient du Comité de Mobilisation des Elèves du Lycée Bristol.

Posté par pogopogo0621 à 13:36 - Commentaires [1] - Permalien [#]